Emploi, politique sociale, santé et consommateurs
COREPER

Nouveau réseau EURES - Le Conseil donne son feu vert

02-12-2015

Le 2 décembre 2015, le Comité des représentants permanents a approuvé un accord conclu avec le Parlement européen portant sur le rétablissement et la réorganisation de l'actuel réseau EURES (services européens de l'emploi).

Le nouveau réseau EURES est renforcé et modernisé. Son portail devient un outil moderne d'aide à la mobilité de l'emploi, utilisant les toutes dernières technologies informatiques et accessible à tous.

"Ce nouveau règlement sur le rétablissement d'EURES souligne l'importance que nous accordons tous à l'une des libertés fondamentales des citoyens de l'Union, à savoir la libre circulation des travailleurs. Il offre de nouvelles opportunités d'emploi et contribue à la réduction du chômage dans l'Union européenne", a déclaré Nicolas Schmit, ministre luxembourgeois du Travail, de l'Emploi et de l’Économie sociale et solidaire.

Son objectif

L'objectif d'EURES est de faciliter la libre circulation des travailleurs au sein de l'UE et de contribuer ainsi à une meilleure intégration du marché du travail européen. Tous les citoyens de l'UE peuvent bénéficier de la gamme complète des services fournis. Une attention particulière est accordée à l'accès des personnes handicapées à ces services.

Le réseau EURES ainsi amélioré aide les travailleurs à surmonter les obstacles à la mobilité, renforce l'accès aux opportunités d'emploi dans toute l'UE et facilite la création d'emplois. Il contribue également à la lutte contre le chômage en aidant à mieux concilier l'offre et la demande sur le marché du travail.

Participation accrue à EURES

Afin d'offrir les meilleurs services possible à l'ensemble des employeurs et des travailleurs, l'éventail des membres et des partenaires d'EURES a été élargi. Les agences d'emploi privées peuvent rejoindre le réseau. Leurs emplois vacants seront publiés sur le portail Internet, à l'instar de ceux provenant des agences publiques. Les organismes à but lucratif sont tenus de fournir tous les services, à savoir les emplois vacants, les CV sur le portail ainsi que les services de soutien aux demandeurs d'emploi et aux employeurs, à moins de pouvoir justifier auprès des autorités nationales ne pas être en mesure de fournir l'ensemble de ces trois services. Les organismes à but non lucratif peuvent choisir parmi les trois options. Les services publics de l'emploi offriront également l'ensemble des services et veilleront de plus à ce que tous les utilisateurs qui ne disposent pas de connaissances informatiques puissent avoir également un accès hors-ligne aux informations.

Participent également au réseau les syndicats, les organisations patronales et les autres acteurs pertinents du marché du travail. Les représentants des partenaires sociaux interviennent au niveau de l'UE, mais également aux niveaux national et transfrontalier.

Publication des postes vacants, des candidatures et des CV

Le portail EURES regroupera l'ensemble des emplois vacants, des candidatures et des CV accessibles au public, renforçant ainsi la transparence des informations disponibles. Sont également incluses les offres de stages et d'apprentissages qui s'inscrivent dans le cadre d'une relation de travail. Afin de garantir la qualité et de protéger les mineurs, les États membres peuvent toutefois exclure les stages et les apprentissages à visée principalement éducative.

Dimension transfrontalière

EURES a également un rôle important à jouer dans la fourniture de services et d'informations spécifiques en faveur des employeurs et des travailleurs frontaliers dans les régions transfrontalières européennes. Des structures de soutien spécifiques aideront à fournir des services aux travailleurs frontaliers et faciliteront ainsi la mobilité dans les régions transfrontalières.

  • Mis à jour le 02-12-2015