Affaires étrangères
Autre

La Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE dépose l’instrument d’adhésion de l’Union européenne à l’accord sur la facilitation des échanges

05-10-2015

A l’occasion de la réunion des ministres du commerce du G20 le 5 octobre 2015 à Istanbul, le ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, en sa qualité de Président du Conseil Affaires étrangères (Commerce), a transmis au Directeur général de l’Organisation mondiale du Commerce, Roberto Azevêdo, en présence de la Commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, l’instrument d’adhésion de l’UE à l’accord sur la facilitation des échanges conclu lors de la 9e réunion ministérielle de l’OMC en décembre 2013 à Bali.

Jean Asselborn avec Roberto Azevêdo et Cecilia Malmström le 5 octobre 2015 à Istanbul
(c) MAEE

Cette adoption marque un succès majeur dans la négociation du "Programme de Doha pour le Développement" engagée depuis 2001 et contribuera à relancer l'économie mondiale dans les années à venir, notamment à travers la facilitation des échanges commerciaux. Un accent tout particulier est mis sur la dimension du développement, surtout en ce qui concerne les pays les moins avancés (PMA) et les PME.

Cette finalisation du processus de ratification de l’UE démontre la volonté de l’Europe d’aller de l’avant dans le Programme de Doha pour le Développement, notamment en amont de la 10e réunion ministérielle de l’OMC les 15-18 décembre à Nairobi, en se focalisant tout particulièrement sur une meilleure intégration des pays en développement dans le commerce mondial. 

Le ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, a chaleureusement salué cet accord qui ouvre la perspective d'une relance du commerce mondial, avec la problématique du développement en son centre. Il s'agit-là également d'un succès notable pour la relance de solutions multilatérales aux grands défis internationaux. Le Luxembourg, en tant que plateforme logistique et fournisseur de services transfrontières, profitera pleinement de cet accord.

L'OMC, créée en 1995, compte désormais 161 membres et constitue la principale organisation internationale compétente en matière de commerce. Le Kazakhstan rejoindra l’organisation au cours du mois d’octobre et le Libéria pourrait également devenir un membre à part entière d’ici la prochaine réunion ministérielle.

Communiqué par le Ministère des Affaires étrangères et européennes

  • Mis à jour le 06-10-2015