Affaires économiques et financières
Réunion avec Pays tiers

Le ministre des Finances luxembourgeois Pierre Gramegna a représenté l’Union européenne à la réunion du G20 à Ankara des 4 et 5 septembre 2015

04-09-2015 / 05-09-2015

Pierre Gramegna a participé les 4 et 5 septembre 2015 à Ankara à la réunion des ministres des Finances et des gouverneurs des Banques centrales du G20. Il y a représenté l’Union Européenne aux côtés de Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et financières, Fiscalité et Douanes et Mario Draghi, président de la BCE. C'est la première fois qu'un ministre des Finances du Luxembourg a assisté à une réunion du G20.

Réunion des ministres des Finances et banquiers centraux du G20 à Ankara, les 4 et 5 septembre 2015 - Photo de famille
Anadolu Agency

Les ministres ont notamment analysé la situation économique mondiale et les perspectives de croissance dans un contexte macroéconomique volatil. Au cours des débats, Pierre Gramegna a souligné que "les investissements productifs et efficaces dans les infrastructures tant du secteur public que privé sont des moteurs essentiels pour favoriser la croissance." Le ministre a mis en avant l'initiative de l'UE de créer le fonds d'investissement stratégique prévu dans le plan Juncker et qui commence à fonctionner dès maintenant, en estimant qu’il s’agit d’une initiative majeure pour revitaliser l'économie européenne, laquelle n'a pas encore retrouvé les niveaux d'investissement qui prévalaient avant la crise de 2008. Il a assuré à ses collègues que le Luxembourg, "en tant que Présidence, veillera à une mise en œuvre efficace de ce plan ensemble avec la Commission européenne et la BEI." Dans le même contexte, le ministre a insisté sur "sur les initiatives qui seront prises par la présidence luxembourgeoise de l'UE pour favoriser l'accès des PME aux marchés financiers."

Le G20 a également pris acte des avancées dans les négociations liées au projet BEPS de l’OCDE, dont la finalisation est attendue pour la réunion du FMI et de la Banque mondiale à Lima, en octobre 2015. Pierre Gramegna note : "Ces nouvelles règles assureront une taxation plus juste et moderne. C'est un succès qui changera la fiscalité mondiale."

Parmi d’autres sujets, les ministres ont par ailleurs abordé les problèmes liés au financement du terrorisme, le financement du climat en vue de la Conférence COP21, ainsi que la situation particulière des pays en développement.

Pierre Gramegna a également eu des rencontres bilatérales avec le Vice-Premier ministre de la Turquie Cevdet Ylmaz, ainsi que le ministre des Finances Mehmet Şimşek. Ils ont évoqué notamment la situation des réfugiés de Syrie et d'Irak, ainsi que les relations bilatérales entre nos deux pays.

Communiqué par le ministère des Finances

 

  • Mis à jour le 07-09-2015