Actualités

91 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Justice et Affaires intérieures
    Devant la commission LIBE du Parlement européen, Jean Asselborn a dressé le bilan de la Présidence luxembourgeoise dans le contexte de la crise migratoire et des réfugiés

    Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères et européennes, s’est rendu à Bruxelles le 21 décembre 2015 pour dresser le bilan de la Présidence luxembourgeoise devant la commission "Libertés civiles, justice et affaires intérieures" (LIBE) du Parlement européen. Face aux eurodéputés, le ministre est revenu sur les travaux effectués dans le domaine de la politique de migration ainsi que sur le lancement du dialogue politique en matière d’Etat de droit.

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Justice et Affaires intérieures
    Félix Braz a présenté le bilan de la Présidence luxembourgeoise dans le domaine de la Justice et de la Protection des données devant la commission LIBE du Parlement européen

    Le 21 décembre 2015, Félix Braz, ministre de la Justice luxembourgeois, s’est rendu à Bruxelles afin d’y dresser le bilan de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE devant la commission “Libertés civiles, justice et affaires intérieures" (LIBE) du Parlement Européen, aux côtés d’Etienne Schneider, Vice-Premier ministre, ministre de la Sécurité intérieure, et de Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères et européennes, ministre de l’Immigration et de l’Asile. Il a présenté le bilan de la Présidence dans le domaine de la Justice et de la Protection des données, notamment en ce qui concerne l’accord conclu sur le règlement et la directive relatives à la protection des données personnelles et en ce qui concerne les accords dégagés en matière de garanties procédurales en matière pénale. Le ministre a également fait le point sur la création d’un Parquet européen, sur la contribution de la Justice à la lutte contre le terrorisme et la radicalisation, ainsi que sur la coopération judiciaire dans le contexte de la crise migratoire.

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Justice et Affaires intérieures
    Etienne Schneider a présenté le bilan de la Présidence luxembourgeoise dans le domaine de la Sécurité intérieure devant la commission LIBE du Parlement européen

    Le vice-premier ministre et ministre de la Sécurité intérieure, Etienne Schneider, a présenté le 21 décembre 2015 le bilan de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne dans le domaine de la Sécurité intérieure devant la commission LIBE du Parlement européen. La lutte contre le terrorisme a dominé ce bilan. Pour lui, des “avancées conséquentes” ont été faites sur les dossiers suivants : la mise en œuvre la stratégie renouvelée de sécurité intérieure pour la période 2015-2020, le nouveau règlement de l’agence Europol et la directive PNR, la lutte contre les combattants terroristes étrangers et la lutte contre le trafic illicite des armes à feu.

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Justice et Affaires intérieures
    Nicolas Schmit s’exprime au nom du Conseil sur la rétention des demandeurs d’asile devant un Parlement européen préoccupé par le respect des droits fondamentaux des migrants et réfugiés

    Nicolas Schmit, le ministre en charge des relations avec le Parlement européen, est intervenu le 16 décembre 2015 au nom du Conseil devant les eurodéputés, réunis en plénière pour un débat sur la détention et l’usage de la force contre les demandeurs d’asile. Nicolas Schmit a expliqué que la rétention ne peut être qu'exceptionnelle et non-arbitraire puisqu'un migrant bénéficie, comme toute autre personne, du droit à la liberté, sur la base du droit international et du droit européen.

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Affaires générales
    Devant le Parlement européen, Nicolas Schmit présente l’ordre du jour du Conseil européen de décembre qui sera dominé par la migration et la sécurité

    Le ministre Nicolas Schmit, en charge des relations avec le Parlement européen au cours de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE, est intervenu le 16 décembre 2015 devant l’assemblée européenne réunie en plénière à Strasbourg. Il s’est exprimé au nom du Conseil au cours d’un débat consacré à la préparation de la réunion du Conseil européen des 17 et 18 décembre 2015, qui "abordera des questions fondamentales pour l'Europe", a indiqué le ministre en ouverture des débats.

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Environnement
    COP21 - Camille Gira salue un

    Le 15 décembre 2015, Camille Gira, secrétaire d’Etat au Développement durable et aux Infrastructures, est intervenu au nom de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE devant la plénière du Parlement européen à Strasbourg au sujet des résultats de la COP21, conférence des Nations Unies sur le changement climatique qui s’est tenue à Paris du 29 novembre au 12 décembre 2015. 196 parties ont adopté un accord qui fixe, à partir de 2020, un cadre universel et contraignant visant à contenir la hausse mondiale des températures. Camille Gira a parlé d’un "accomplissement historique" et d’un accord qui fait "un grand pas en avant", tout en appelant à définir davantage encore son cadre dans les mois et les années à venir.

    • Réunion ministérielle informelle · Articles d’actualité
    • Développement
    Réunion informelle des ministres de la Coopération au développement – Les ministres soulignent l’importance du développement pour la stabilité dans le monde

    Les ministres en charge de la Coopération au développement des Etats membres de l’Union européenne (UE) se sont réunis les 9 et 10 décembre 2015 pour une réunion informelle à Luxembourg, marquée par la clôture de l’Année européenne pour le développement 2015 (AED). Les négociations en cours à la Conférence climatique de Paris (COP 21), l’Agenda 2030 pour le développement durable ainsi qu’un échange avec des ONG étaient à l’ordre du jour de cette réunion présidée par le ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire, Romain Schneider.

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Développement
    Devant les eurodéputés, Nicolas Schmit a dressé le bilan de l’Année européenne pour le développement

    Le ministre Nicolas Schmit, en charge des relations avec le Parlement européen au cours de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l'Union européenne (UE), est intervenu le 2 décembre 2015 devant la plénière de l’assemblée réunie à Bruxelles lors d’un débat sur l’Année européenne pour le développement. A quelques jours de la cérémonie de clôture qui se tiendra le 9 décembre 2015 à Luxembourg, en marge de la réunion informelle des ministres de la coopération au développement, Nicolas Schmit a prononcé une déclaration du Conseil sur la mise en œuvre et le bilan de l’Année européenne et a salué un "exemple d'excellente collaboration entre les institutions de l'Union européenne, les États membres, la société civile, le secteur privé et tous ceux qui sont concernés par le développement".

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Emploi, politique sociale, santé et consommateurs
    Egalité des genres dans les conseils d’administration – Devant les eurodéputés, Nicolas Schmit dresse l’état des lieux des discussions sur le projet de directive au sein du Conseil

    Le ministre Nicolas Schmit, en charge des relations avec le Parlement européen au cours de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l'Union européenne (UE), est intervenu le 2 décembre 2015 devant la plénière de l’assemblée réunie à Bruxelles pour répondre à une question orale sur l’équilibre hommes-femmes parmi les administrateurs non exécutifs des sociétés cotées en bourse. Cette question, soumise par les groupes politiques S&D et PPE, portait plus précisément sur l’état des lieux des discussions au sein du Conseil sur la proposition de directive sur la présence des femmes dans les conseils des sociétés, à propos de laquelle le Parlement a adopté sa position en première lecture dès novembre 2013.

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Affaires étrangères
    Le sommet UE-Turquie a permis d’aboutir à des résultats concrets, a estimé Nicolas Schmit devant le Parlement européen

    Le 2 décembre 2015, Nicolas Schmit, ministre en charge des relations avec le Parlement européen pendant la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE, est intervenu à Bruxelles devant le Parlement réuni en plénière pour se prononcer sur les résultats du sommet UE-Turquie du 29 novembre 2015. "Cette réunion était pleinement opportune, car elle a permis d’aborder des questions capitales pour la sécurité de l’Union et d’aboutir à "des résultats concrets", a déclaré Nicolas Schmit en guise d’introduction. Le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans a estimé qu’il ne faut pas avoir "honte" de l’accord avec la Turquie car celui-ci est basé sur un "intérêt commun".

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Affaires étrangères
    Jean Asselborn a dressé un bilan de la Présidence luxembourgeoise en matière de politique commerciale devant la commission INTA du Parlement européen

    Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères et européennes, s’est rendu à Bruxelles le 1er décembre 2015 pour dresser devant la commission du Commerce international du Parlement européen (INTA) le bilan de la Présidence luxembourgeoise en matière de politique commerciale. Dans son introduction, il a rappelé l’importance attachée par la présidence à une politique commerciale cohérente, inclusive et responsable. Souci de la transparence des négociations et cohérence des différentes politiques ont aussi guidé les travaux de la présidence en matière de politique commerciale, a rappelé le ministre.

    • Réunion ministérielle informelle · Articles d’actualité
    • Affaires générales, Coopération territoriale
    Réunion informelle des ministres de l'Aménagement du territoire et des ministres de la Politique urbaine – La nécessité de renforcer la cohésion territoriale de l’Europe au cœur des discussions

    Les 26 et 27 novembre 2015, dans le cadre de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE, le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, a présidé à Luxembourg les réunions informelles des ministres de l’aménagement du territoire et de la politique urbaine de l’UE. La cohésion territoriale de l’Europe a constitué un point de discussion crucial des réunions. Il s’agit de trouver des solutions au développement très inégal des villes et régions européennes au cours des dernières décennies – une tendance qui s’est accrue avec les crises économiques et financières, comme l’a expliqué François Bausch lors de la conférence de presse qui a suivi les réunions, le 27 novembre 2015. A ses yeux, une des conséquences les plus apparentes de la perte de cohésion de l’UE est la réponse inégale aux crises migratoires.

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Justice et Affaires intérieures
    Devant les eurodéputés, Nicolas Schmit présente les résultats du Sommet de La Valette sur la migration et salue un nouveau partenariat avec l’Afrique

    Le 25 novembre 2015, Nicolas Schmit, ministre en charge des relations avec le Parlement européen pendant la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE, est intervenu devant les eurodéputés réunis en séance plénière à Strasbourg pour présenter les résultats du Sommet de La Valette des 11 et 12 novembre 2015 et du sommet du G20 des 15 et 16 novembre 2015.

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Justice et Affaires intérieures
    Attentats de Paris – Nicolas Schmit plaide pour une coopération européenne plus large et plus intense contre le terrorisme lors d’un débat au Parlement européen

    Le 25 novembre 2015, Nicolas Schmit, ministre en charge des relations avec le Parlement européen pendant la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE, s’est rendu devant la plénière du Parlement européen à Strasbourg. Il a participé au nom du Conseil à un débat sur les attentats terroristes du 13 novembre 2015 à Paris, en présence du Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Le débat s’est plus précisément concentré sur les mesures antiterroristes actuelles et celles qui sont envisagées, en s’appuyant sur les conclusions du Conseil JAI extraordinaire du 20 novembre 2015. Devant les eurodéputés, Nicolas Schmit a rappelé son soutien aux victimes du terrorisme et a plaidé pour une coopération européenne la plus large et la plus intense.

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Affaires économiques et financières
    Budget 2016 de l’UE – Le Parlement européen débat de l’accord conclu avec le Conseil à la veille de son vote final sur le compromis

    Le ministre des Finances et président du Conseil Ecofin, Pierre Gramegna, s’est rendu devant la plénière du Parlement européen à Strasbourg, le 24 novembre 2015, pour participer au nom du Conseil au débat sur le projet de budget commun de l’UE pour 2016, suite à l’accord marqué entre les deux institutions en comité de conciliation le 14 novembre 2015. Ce compromis, négocié à Bruxelles sous l’égide de la Présidence luxembourgeoise, a été formellement adopté par le Conseil le 24 novembre 2015, via la procédure écrite, et il sera soumis au vote de la plénière du Parlement le 25 novembre. Lors du débat, Pierre Gramegna a salué "un très bon résultat pour toutes les institutions et surtout pour l’Europe", évoquant "l’unité, la solidarité et l’efficacité de l’Union européenne".

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Transport, télécommunication, énergie
    Devant le Parlement européen, Nicolas Schmit justifie le maintien dans le secteur des télécommunications de l’UE de la pratique du

    Le 11 novembre 2015, Nicolas Schmit, le ministre en charge des relations avec le Parlement européen pendant la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE, est intervenu au nom du Conseil devant les eurodéputés siégeant en session plénière à Bruxelles, au cours d’un débat sur la pratique dite du “taux zéro” par les fournisseurs d’accès (Internet, mobile) dans le contexte du règlement récemment adopté sur l’Internet ouvert et la fin des frais d’itinérance.

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Affaires étrangères, Développement
    Devant le Parlement européen, Nicolas Schmit reconnaît que les contributions des Etats aux fonds fiduciaires de l'Union pour la Syrie et l'Afrique ne sont pas encore suffisantes, avant de préciser que celles-ci sont encore susceptibles de varier

    Le 11 novembre 2015, le ministre luxembourgeois Nicolas Schmit, en charge des relations avec le Parlement européen au cours de la Présidence luxembourgeoise du Conseil, est intervenu au nom du Conseil de l’UE devant le Parlement européen réuni en séance plénière à Bruxelles. Les eurodéputés ont discuté du financement de deux nouveaux fonds fiduciaires de l'Union pour la Syrie et l'Afrique, le “fonds régional d'affectation spéciale de l’UE” mis en place en réponse à la crise syrienne (fonds "Madad"), et le “fonds d'affectation spéciale d'urgence pour la stabilité et la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées en Afrique”. Ils ont invité les Etats membres à respecter leurs engagements en la matière. S’il a reconnu que les engagements des Etats membres en faveur des fonds d'affectation spéciale n’étaient pas encore suffisants, Nicolas Schmit a toutefois indiqué que ceux-ci sont susceptibles d’augmenter, notamment via le Sommet de la Valette. Il a par ailleurs appelé les eurodéputés à tenir compte de la nature internationale de la crise.

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Emploi, politique sociale, santé et consommateurs
    Nicolas Schmit a présenté la position du Conseil sur le semestre européen lors d’un débat au Parlement européen qui a révélé de fortes résistances chez les députés à l’égard des propositions de la Commission

    Le 28 octobre 2015, Nicolas Schmit, le ministre luxembourgeois en charge des relations avec le Parlement européen au cours de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE, est intervenu au nom du Conseil devant les eurodéputés siégeant en session plénière à Strasbourg, au cours d’une discussion sur le semestre européen. D’un côté, le Parlement européen s’apprêtait à voter son rapport sur le Semestre et la mise en œuvre des priorités pour 2015, de l’autre la Commission venait de rendre public le 21 octobre son paquet sur le renforcement de Union économique et monétaire (UEM) qui contient un chapitre dédié au "semestre européen" rénové. Le débat a révélé de nombreuses divergences.

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Emploi, politique sociale, santé et consommateurs
    Nicolas Schmit est intervenu devant le Parlement européen sur la question du chômage de longue durée qu’il a qualifié de

    Le 28 octobre 2015, le ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Economie sociale et solidaire, et président du Conseil "Emploi, politique sociale, santé et consommateurs" (EPSCO), Nicolas Schmit, est intervenu au nom du Conseil de l’UE devant le Parlement européen réuni en séance plénière à Strasbourg. Le ministre luxembourgeois était invité à répondre à une question orale sur la recommandation du Conseil sur l'intégration des chômeurs de longue durée sur le marché du travail posée par le député européen Thomas Händel (GUE/NGL).

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Justice et Affaires intérieures
    Devant le Parlement européen, Nicolas Schmit répond à une question orale sur la surveillance électronique de masse des citoyens de l'Union européenne

    Le ministre Nicolas Schmit, en charge des relations avec le Parlement européen au cours de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l'Union européenne (UE), est intervenu le 28 octobre 2015 devant la plénière de l’assemblée réunie à Strasbourg pour répondre à une question orale sur la surveillance électronique de masse des citoyens de l’UE. Dans son intervention, Nicolas Schmit a rappelé que le Conseil partageait les préoccupations du Parlement européen sur les programmes de surveillance secrets et leurs incidences sur la vie privée et les données à caractère personnel des citoyens de l'Union. Il a souligné que si les Etats doivent prendre des mesures pour protéger leurs citoyens contre le terrorisme et d'autres atteintes à leur souveraineté, celles-ci doivent toutefois également protéger les droits fondamentaux.

  • Mis à jour le 15-07-2015