Actualités

110 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Réunion du Conseil · Interviews
    • Justice et Affaires intérieures
    Au lendemain du Conseil JAI extraordinaire consacré à la crise des réfugiés, Jean Asselborn appelle à ne pas exclure les pays de Višegrad

    Le ministre luxembourgeois de l’Immigration et de l’Asile Jean Asselborn a appelé à ne pas exclure les pays de Višegrad, tout en insistant sur la solidarité, lors d’une interview avec la télévision allemande ZDF du 15 septembre 2015. "Il faut essayer de les faire participer et de les encourager à aller dans le sens de la solidarité", a-t-il déclaré, au lendemain du Conseil extraordinaire Justice et Affaires intérieures (JAI) convoqué par la Présidence luxembourgeoise pour trouver une réponse face à l’ampleur inédite de la crise des réfugiés.

    • Réunion du Conseil · Communiqués
    • Justice et Affaires intérieures
    Conseil

    La Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne convoque un Conseil "Justice et Affaires intérieures" extraordinaire, en date du 14 septembre 2015 à Bruxelles. La situation des phénomènes migratoires à l’extérieur et à l’intérieur de l’Union européenne a récemment pris des dimensions sans précédent. Afin de faire un état des lieux de la pression sur le terrain, des actions politiques en cours et de délibérer des prochaines étapes pour renforcer la réponse européenne, le ministre luxembourgeois de l’Immigration et de l’Asile Jean Asselborn a décidé de convoquer un Conseil JAI extraordinaire.

    • Réunion du Conseil · Articles d’actualité
    • Justice et Affaires intérieures
    Conseil JAI extraordinaire –

    Les ministres européens en charge de l’Intérieur ou de l’Immigration se sont retrouvés à Bruxelles, le 14 septembre 2015, à l’occasion d’une session extraordinaire du Conseil "Justice et affaires intérieures" consacrée à la réponse de l’Union européenne (UE) face à l’ampleur inédite des phénomènes migratoires et à la crise des réfugiés qui la traverse. Lors de cette réunion, les ministres ont marqué "un accord de principe" sur la proposition de relocalisation d'urgence de 120 000 personnes dans le besoin d’une protection internationale, sans entrer dans le détail de leur répartition effective dans les Etats membres. Le Conseil JAI a également adopté formellement sa décision relative à la relocalisation dans l’UE de 40 000 demandeurs d’asile arrivés en Grèce ou en Italie.

    • Autres types de réunion · Articles d’actualité
    • Justice et Affaires intérieures
    Ouverture de la conférence sur la citoyenneté de l’Union et la justice organisée par la Présidence luxembourgeoise – Le ministre de la Justice Félix Braz prend position sur la crise des réfugiés

    La Présidence luxembourgeoise organise, les 14 et 15 septembre 2015 à Luxembourg, une conférence intitulée "Citoyenneté de l’Union et justice". Cette rencontre, qui se tient à la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE), vient clore un cycle de conférences sur le thème de la CJUE dans l’espace de liberté, de sécurité et de justice organisé par le trio de présidences que forment l’Italie, la Lettonie et le Luxembourg. Le ministre luxembourgeois de la Justice, Félix Braz, est intervenu lors de l’ouverture de la conférence luxembourgeoise, prenant position sur la crise des réfugiés.

    • Réunion du Conseil · Communiqués
    • Justice et Affaires intérieures
    Le Conseil s'accorde sur la relocalisation de 40 000 réfugiés de Grèce et d'Italie

    Le 14 septembre 2015, le Conseil JAI a adopté une décision instituant des mesures provisoires en matière de protection internationale au profit de l'Italie et de la Grèce. Cette décision établit un mécanisme temporaire et exceptionnel de relocalisation sur deux ans depuis les États membres situés en première ligne que sont l'Italie et la Grèce vers d'autres États membres. Elle s'appliquera à toute personne ayant manifestement besoin d'une protection internationale qui est arrivée ou arrive sur le territoire de ces États membres entre le 15 août 2015 et le 16 septembre 2017. Jean Asselborn, ministre luxembourgeois de l'immigration et de l'asile et président du Conseil a déclaré : "Je suis enchanté que le Conseil ait été capable d'adopter une telle décision. C'est un message politique très important."

    • Réunion du Conseil · Interviews
    • Justice et Affaires intérieures
    Crise des réfugiés – Dans plusieurs interviews publiées en amont du Conseil JAI, Jean Asselborn appelle à

    Dans une série d’interviews publiées dans les éditions du Figaro, du Luxemburger Wort et du Tageblatt datées du 14 septembre 2015, le ministre des Affaires étrangères et de l’Immigration, Jean Asselborn, fait le point sur la crise des réfugiés. La question est à l’ordre du jour du Conseil Justice et Affaires intérieures qu’il va présider le 14 septembre. "Il en va du destin des réfugiés, mais aussi des valeurs européennes et de la solidarité", a expliqué le ministre. "Nous avons l’obligation morale de protéger les réfugiés et le droit international ne nous laisse pas le choix, qu'il s'agisse de la convention de Genève ou de la Charte des droits fondamentaux de l'UE", indique encore Jean Asselborn. Il a insisté sur la nécessité de développer "une stratégie à long terme pour ne pas avoir tout à recommencer à zéro à la prochaine vague de réfugiés". Le ministre a appelé à "mettre de l'ordre dans le chaos actuel", soulignant que la décision de l'Allemagne de rétablir temporairement des contrôles à sa frontière avec l'Autriche "montre bien l'urgence" de la situation.

    • Autres types de réunion · Interviews
    • Justice et Affaires intérieures

    Le quotidien français "Le Monde" a publié le 10 septembre une interview que le journaliste Jean-Pierre Stroobants, de son bureau européen de Bruxelles a menée avec le ministre des affaires étrangères et de l’immigration Jean Asselborn. Le ministre prend position sur la crise des réfugiés et les défis qu’elle soulève dans l’UE et ses Etats membres. Nous reproduisons l'interview dans son intégralité avec la gracieuse permission du "Monde".

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Justice et Affaires intérieures
    Devant les eurodéputés, Nicolas Schmit a plaidé pour une réponse ferme, cohérente, solidaire et responsable de l’Europe pour parvenir à

    Le 9 septembre 2015, le ministre en charge des relations avec le Parlement européen pendant la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE, Nicolas Schmit, est intervenu au nom de la Présidence dans le débat au Parlement européen sur les migrations et les réfugiés en Europe qui a suivi le discours du Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, sur l'état de l'Union. A ses yeux, une réponse "ferme et cohérente" de l'Europe est nécessaire, une réponse qui "combine la responsabilité et la solidarité" pour parvenir à "une politique commune soutenable en matière de migrations".

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Autre, Justice et Affaires intérieures
    Discours sur l’état de l’Union - Nicolas Schmit salue les initiatives

    Nicolas Schmit, ministre en charge des relations avec le Parlement européen pendant la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE, a salué les contributions et initiatives "importantes" proposées par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, lors de son discours sur l’état de l’Union devant le Parlement européen réuni en plénière le 9 septembre 2015. "L’heure est aux actions courageuses, innovantes et exceptionnelles", a déclaré Nicolas Schmit, intervenant à la fin du débat qui a suivi le discours de Jean-Claude Juncker. Dans son intervention, Jean-Claude Juncker a notamment appelé les 28 Etats membres de l'UE à se mettre d'accord sur la proposition de la Commission concernant la relocalisation d’urgence de 160 000 réfugiés lors du Conseil extraordinaire JAI du 14 septembre 2015.

    • Autres types de réunion · Articles d’actualité
    • Justice et Affaires intérieures
    Xavier Bettel reçoit Mark Rutte, Premier ministre des Pays-Bas, pour une entrevue consacrée principalement au

    Le 9 septembre 2015, le Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel, a reçu Mark Rutte, Premier ministre des Pays-Bas, pour une visite officielle. Leur entretien a porté en grande partie sur le "problème des réfugiés" en Europe ainsi que sur les travaux en cours sous Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne, alors que les Pays-Bas prendront le relais au premier semestre 2016. La solidarité au-delà de l’Europe, la question des quotas pour la relocalisation des réfugiés au sein de l’UE, celle de la liste des pays sûrs commune à tous les Etats membres et le rôle central du Conseil JAI pour la prise de décision ont été abordés.

    • Réunion avec Pays tiers · Communiqués
    • Justice et Affaires intérieures
    L’

    Dans le cadre de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE s’est tenu les 8 et 9 septembre 2015 une réunion des hauts fonctionnaires UE - Etats-Unis dans le contexte de la Justice et des Affaires intérieures. L’accord dit "Umbrella agreement" a été paraphé en marge de cette réunion. Cet accord-cadre règle les conditions de transfert et de traitement des données personnelles en matière policière et judiciaire pénale. Il vise en premier lieu la protection des données personnelles transférées entre l’UE et les Etats-Unis. Le paraphe de cet accord constitue une avancée considérable après plus de quatre années de négociations.

    • Autres types de réunion · Interviews
    • Justice et Affaires intérieures
    Xavier Bettel explique sur les ondes de Bel RTL et 100,7 le rôle de médiateur que la Présidence luxembourgeoise veut jouer dans l’UE face à la crise des réfugiés

    Dans deux interviews, le Premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel, a expliqué le 8 septembre 2015 "le rôle de médiateur" que le Luxembourg en tant que Présidence du Conseil de l’UE veut jouer au sein de l’UE confrontée à un très grand afflux de réfugiés, "des gens qui quittent tout pour survivre, qui risquent leur vie", comme l’a souligné le Premier ministre. "Le Luxembourg coordonne" la réponse à apporter, le Luxembourg veille à "mettre les gens autour de la table", a expliqué le Premier ministre.

    • Autres types de réunion · Articles d’actualité
    • Affaires étrangères, Justice et Affaires intérieures
    Jean Asselborn plaide pour un système d’asile européen et une juridiction européenne spécialisée pour le traitement des affaires d’asile

    Le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg Jean Asselborn a plaidé pour un système d’asile européen, lors d’une intervention le 3 septembre 2015 à la Conférence des ambassadeurs de l’Union européenne (UE) à Bruxelles. Si l’orientation du système actuel "est européenne", "la gestion nationale risque de conduire à des divergences frappantes en ce qui concerne la durée des procédures et le taux de reconnaissance d'une protection internationale", a-t-il expliqué. En sa qualité de ministre de l’Immigration et de l’Asile, il a invité les Etats membres à "repenser la logique du système" lors du Conseil extraordinaire JAI du 14 septembre 2015. L’UE a besoin d’une juridiction européenne spécialisée pour le traitement des affaires de protection internationale, avec des règles d’application communes en ce qui concerne la durée des procédures ainsi que les acceptations, a estimé Jean Asselborn.

    • Réunion du Conseil · Articles d’actualité
    • Justice et Affaires intérieures
    Après la convocation par la Présidence luxembourgeoise d’un Conseil JAI extraordinaire pour discuter de la réponse européenne face aux pressions migratoires, Jean Asselborn s’explique devant la presse

    La Présidence luxembourgeoise a convoqué un Conseil extraordinaire "Justice et Affaires intérieures" (JAI) le 14 septembre 2015 pour discuter du renforcement de la réponse européenne face aux pressions migratoires qui se sont accrues ces dernières semaines. Le 31 août 2015, le ministre de l’Immigration et de l’Asile Jean Asselborn a expliqué lors d’une conférence de presse à Luxembourg les raisons qui ont poussé la Présidence à organiser ce Conseil extraordinaire. "Il n’y a pas de solution nationale, mais seulement une solution européenne", a fait savoir le ministre, appelant les Etats membres à respecter leurs obligations internationales. "Selon la Convention de Genève, il faut ouvrir la porte à ceux qui ont besoin d’une protection internationale et non pas les laisser devant des fils barbelés", a-t-il insisté, en référence à la clôture érigée par la Hongrie sur les 175 km de sa frontière avec la Serbie. En même temps, il faut organiser les retours de personnes qui n’ont pas droit à cette protection, a-t-il ajouté.

    • Réunion du Conseil · Articles d’actualité
    • Justice et Affaires intérieures
    Conseil JAI - Les ministres de la Justice et des Affaires intérieures ont trouvé un accord sur le mécanisme de relocalisation de demandeurs d’asile

    Les ministres de la Justice et des Affaires intérieures (JAI) des Etats membres de l’UE sont parvenus à un consensus sur la répartition de demandeurs d’asile dans les Etats membres, lors d’un Conseil extraordinaire le 20 juillet 2015, qui a été présidé par Jean Asselborn, ministre luxembourgeois de l'Immigration et de l'Asile. Les ministres ont adopté une orientation générale selon laquelle 32 256 réfugiés seront accueillis dans le cadre du mécanisme temporaire de relocalisation qui a été proposé par la Commission européenne dans son Agenda en matière de migration en mai 2015. Ce mécanisme prévoit la relocalisation de 40 000 migrants éligibles au statut de réfugiés qui se trouvent actuellement en Grèce et en Italie. Les ministres ont par ailleurs adopté des conclusions qui prévoient la réinstallation de 22 504 réfugiés se trouvant en dehors du territoire européen.

  • Mis à jour le 15-07-2015