Actualités

4 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Autres types de réunion · Articles d’actualité
    • Environnement
    Conférence sur la directive concernant l'évaluation des incidences de certains projets publics et privés sur l'environnement – Trente ans après l’adoption de la directive, les participants font le point et discutent des défis à venir

    La Présidence luxembourgeoise organise, en coopération avec la Commission européenne et la Banque européenne d’investissement (BEI), les 12 et 13 novembre 2015 à Luxembourg, une conférence sur la directive concernant l'évaluation des incidences de certains projets publics et privés sur l'environnement qui fête cette année ses trente ans d’existence. Les participants à l’événement, des représentants des autorités publiques et du secteur privé des 28 Etats membres, sont invités à faire le point sur le fonctionnement de la directive, qui a depuis son adoption en 1985 été amendée trois fois et révisée en 2014, à échanger leurs bonnes pratiques et à réfléchir aux défis à venir. La ministre de l’Environnement, Carole Dieschbourg, a parlé de la directive comme étant une "réussite majeure dans l’histoire de la politique environnementale de l’Union européenne".

    • Ministres au Parlement européen · Articles d’actualité
    • Affaires étrangères, Développement
    Devant le Parlement européen, Nicolas Schmit reconnaît que les contributions des Etats aux fonds fiduciaires de l'Union pour la Syrie et l'Afrique ne sont pas encore suffisantes, avant de préciser que celles-ci sont encore susceptibles de varier

    Le 11 novembre 2015, le ministre luxembourgeois Nicolas Schmit, en charge des relations avec le Parlement européen au cours de la Présidence luxembourgeoise du Conseil, est intervenu au nom du Conseil de l’UE devant le Parlement européen réuni en séance plénière à Bruxelles. Les eurodéputés ont discuté du financement de deux nouveaux fonds fiduciaires de l'Union pour la Syrie et l'Afrique, le “fonds régional d'affectation spéciale de l’UE” mis en place en réponse à la crise syrienne (fonds "Madad"), et le “fonds d'affectation spéciale d'urgence pour la stabilité et la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées en Afrique”. Ils ont invité les Etats membres à respecter leurs engagements en la matière. S’il a reconnu que les engagements des Etats membres en faveur des fonds d'affectation spéciale n’étaient pas encore suffisants, Nicolas Schmit a toutefois indiqué que ceux-ci sont susceptibles d’augmenter, notamment via le Sommet de la Valette. Il a par ailleurs appelé les eurodéputés à tenir compte de la nature internationale de la crise.

    • Autres types de réunion · Communiqués
    • Environnement
    Carole Dieschbourg à la Pré-COP 21 :

    Les représentants de plus de 70 pays se sont réunis à Paris du 8 au 10 novembre 2015 pour la traditionnelle 'Pré-COP' afin de dégager des pistes en vue d'un accord climatique mondial lors de la Conférence climatique de Paris fin novembre. Carole Dieschbourg, qui représentait l’Union européenne aux côtés du commissaire Miguel Arias Cañete, a souligné l’ambition de l’UE d’aboutir à un accord robuste et ambitieux qui ne se limite pas au plus petit dénominateur commun. "Dans cette perspective, a-t-elle rappelé, beaucoup reste à faire avant la COP21 ; il nous faut trouver un terrain d’entente sur des sujets essentiels, comme le financement aux pays en voie de développement, un objectif à long terme ou la transparence de l’accord".

  • Mis à jour le 15-07-2015